«

»

mar 03 2018

Histoire en chansons de nos vétérans en goguette à Saint-Maur-des-Fossés

Samedi 24 février 2018, je me lève et je me bouscule et puis je m’habille très vite, je sors de la chambre comme d’habitude. Tout seul je bois mon café. Je suis en retard comme d’habitude. Sans bruit je quitte la maison, tout est gris dehors, comme d’habitude (1) …

Huit heures du mat’ dans la voiture j’ai des frissons, je claque des dents et je monte le son et y a toujours l’même air « Chacun fait, fait, fait C’qui lui plaît, plaît, plaît ! » (2) …  Départ en voiture direction Saint-Maur-des-Fossés pour l’une des plus grosses compétitions de l’année en compagnie de 7 fidèles escrimeurs Arrageois : Alex, Benoît, Fabien, François, Marco, Patrice et Jean-Phi aussi (3).

WP_20180224_11_01_34_Pro
Mais où sont les femmes ? Avec leurs gestes pleins de charme. Dites-moi où sont les femmes ? (4) En effet, Pas une escrimeuse à l’horizon ce samedi puisque le trio de combattantes composé d’Isabelle, Marielle et Nathalie s’exprimeront sur les pistes le dimanche.
Onze heures du mat’ l’échauffement, nous avons toujours des frissons, vraisemblablement la peur de mal faire, de ne pas réussir les objectifs fixés la veille par notre maître d’armes aujourd’hui absent : « L’épée comme la bombe humaine, tu la tiens dans ta main. Tu as l’détonateur juste à côté du cœur. L’épée c’est toi, elle t’appartient. Si tu laisses quelqu’un prendre en main ton destin. C’est la fin, hum la fin, hum la fin, hum la fin … » (5).

 

WP_20180224_11_23_24_Pro
Et finalement résultat de l’unique poule, chacun sa route, chacun son chemin, chacun son rêve, chacun son destin et passe le message à ton voisin… (6) : Alex 6V/1D, Patrice 5V/2D, Alain 4V/3D, Marco 3V/4D, Fabien 1V/5D, et enfin pour François, Benoît et Jean-Phi, y a de quoi se filer une valda dans le plafond… C’est pas jour de gala. C’est la Bérézina (7).
Après une petite pause bien méritée ou chacun fait, fait, fait toujours c’qui lui plaît, plaît, plaît ! une musique surgit de nulle part tel un hymne au combat « Aux armes et caetera, amour sacré du CEA conduis, soutiens nos braves escrimeurs (8) … ».
Est-ce un bon présage ?

Et bien non, malheureusement. Tout le monde est éliminé plus ou moins rapidement en tableau de 128. Seul Alain survit à ce raz-de-marée pour tomber finalement le tour suivant 10 à 8 contre le futur vainqueur de la compétition V2…

Enfin, ça ira mieux demain. Si ça te semble loin pourquoi ne pas prendre un bon jour d’avance. Ça ira mieux demain, comme tout finira bien, il faut profiter du jour qui vient (9)

En fait, pas vraiment. Dimanche, pour les dames pas de miracle non plus, elles perdent toutes également au premier tour de tableau après tout de même quelques victoires en poule notamment pour Marielle.

Finalement, ça balance pas mal à Saint Maur, ça balance pas mal, ça balance à mort(10) …
Mais Il est où Éric, il est où ? Il est où le bonheur d’être vainqueur ? On l’veut Eric, on l’veut, ouais ! (11)

Après un moment de désappointement, Alex dont le cœur fait boum nous sort de notre torpeur en nous hélant « Allez venez boire un p’tit coup à Agny, y a du blanc, y a du rouge du saucisson et Gillou avec son p’tit accordéon. Vive les bouteilles et les copains et les chansons » (12).

Et alors, le monde entier fait Boum, tout l’univers fait Boum, parc’que nos cœurs font Boum Boum, Boum, nous n’entendons que Boum Boum. Ça fait toujours Boum, Boum, Boum (13) …

Classement final de la compétition hommes et femmes :
En V1 : Alex 67ème, Patrice 70ème, Fabien 105ème, Benoit 115ème, Jean-Phi 116ème, François 118ème
En V2 : Alain 56ème
En V3 : Marco 50ème

En V1 : Isabelle 29ème
En V2 : Marielle 27ème, Nathalie 36ème

Adaptation des paroles sans musique : Alain

PS : avez- vous retrouvé les extraits des chansons utilisées ? Non, consultez alors les réponses ci-dessous.
___________________________________________________
(1) « Comme d’habitude » – Claude François
(2) « Chacun Fait (c’qui Lui Plait) » – Chagrin D’amour
(3) « Félicie aussi » – Fernandel
(4) « Où Sont Les Femmes ? » – Patrick Juvet
(5) « La bombe humaine » – Téléphone
(6) « La bérézina » – Pierre Perret
(7) « Chacun sa route » – Kids United
(8) « Aux Armes Et Caetera » – Serge Gainsbourg
(9) « Ça Ira Mieux Demain » – Annie Cordy
(10) « Ça balance pas mal à Paris » – Michel Berger
(11) « Il est où le Bonheur » – Christophe Maé
(12) « Viens Boire Un P’tit Coup A La Maison » – Bézu
(13) « Boum » – Charles Trenet

 

 

3 Commentaires

  1. Chaudron Alain

    En ce qui me concerne, je n’ai pas eu le sentiment d’être indestructible. Bien au contraire. Après les 4 premiers matchs, 1V (5 à 4) et 3D… Ce n’était alors pas la panique mais l’inquiétude, le doute… heureusement je n’ai rien lâché et je suis parvenu à gagner les 3 derniers matchs . Puis tableau de 128, victoire aux forceps 10-8 avec 2 dernières touches en ma faveur. Tableau de 64, je tombe sur un « os » qui s’ appelle François Wacquez… Mon état d’esprit à ce moment, me faire plaisir et tenter des choses… Je joue la minute sans touche mais sur une attaque de mon adversaire je contre et je marque… c’est loupé. Après avoir mené 3 à 1… nous en arrivons finalement à un 8-8 et au tournant du match. Je prends une touche à 30 secondes de la fin… 9-8. Je décide de préparer une attaque pour chercher le 9-9 et aller en prolongation… Les secondes s’ égrènent, je déclenche mon attaque mais je suis attendu, paré et touché à 3 secondes de la fin par le futur vainqueur de la compétition V2. J’ai perdu mais je me suis amusé et j’ai fait un match plein peut-etre même un match de référence… Comme quoi on peut passer d’un état de galère à du plaisir en quelques heures.

    1. alex leblanc

      Et inversement ! 😉
      En tout cas, c’est toujours un plaisir de lire tes trouvailles journalistiques!

  2. patrice de jaeghere

    Un grand merci Alain pour ce bel article en chanson qui nous console de nos prestations assez moyennes malgré quelques beaux départs en fanfare avec 6 v pour Alex , 4v pour Alain, 3v pour Marco, et 5 victoires en suivant pour moi de quoi se sentir (trop?) indestructible!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *